dimanche 5 mai 2019

L'art pictural dans la littérature

Après les écrivains du XIXe siècle et l'exil, j'avais envie de vous proposer 
un nouveau billet thématique, sur un sujet qui m'est cher : la peinture. 
Que l'on pense au portrait que Courbet exécuta de Vallès ou à L'Oeuvre, le roman qu'inspira à Zola son ami Cézanne, peinture et littérature ont souvent été intimement liées.
Aujourd'hui encore, nombreux sont les livres mettant en scène des artistes  
- qui sont bien souvent, il faut le reconnaître, des figures à potentiel hautement romanesque!
 Mais au-delà de la dimension biographique, tout l'intérêt de ces ouvrages est d'apporter 
un éclairage sur les conditions de la création et de tenter d'appréhender la nature du geste pictural, 
voire de questionner le statut de l'art et de l'artiste.
Voici donc une petite sélection, comme toujours non exhaustive et parfaitement subjective !



La solitude Caravage
Yannick Haenel
Fayard, 2019

Comment parler de peinture sans songer immédiatement à la Renaissance italienne ? Yannick Haenel vient de consacrer au Caravage un livre de toute beauté, dans lequel il tente d'approcher au plus près de l'origine du geste pictural. Entre récit biographique, essai sur la création picturale et lecture passionnée des oeuvres du peintre, c'est un texte magnifique qui ne peut qu'envoûter les amateurs d'art autant que ceux de littérature. L'une de mes plus belles lectures de ces derniers mois..








Le songe de Goya
Aurore Guitry
Belfond, 2019

Changeons de siècle et de pays pour nous transporter à présent en Espagne, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles. Aurore Guitry signe un court récit mettant en scène un moment particulier de la vie de Goya, lorsque atteint d'une grave crise de saturnisme il est l'objet de violents épisodes de fièvre le conduisant au délire.
Là se trouverait la source de ses extraordinaires gravures dans lesquelles il dénonça l'hypocrisie des moeurs de son temps...
Un texte singulier, permettant d'entrer d'une façon originale dans l'oeuvre du grand artiste espagnol.





La veuve des Van Gogh
Camilo Sanchez 
(traduit de l'espagnol par Fanchita Gonzalez Batlle)
Liana Levi, 2017

Avec un tel sujet, impossible de faire l'impasse sur la figure mythique de Van Gogh ! Parmi la production pléthorique de textes le concernant, j'ai découvert un roman restituant de lui un portrait sensible, n’occultant pas sa dimension sulfureuse, mais se gardant bien d’en altérer les traits.
Pour retrouver l'homme au-delà de la légende, l'auteur argentin a effectué un pas de côté en l'observant à travers le regard de l'épouse de son frère Théo, qui contribua largement à garantir la postérité de l'artiste. Un roman intéressant et fort agréable à lire.




Le vertige danois de Paul Gauguin
Bertrand Leclair
Actes Sud, 2014

De Van Gogh à Gauguin, il n'y a évidemment qu'un pas que Bertrand Leclair me permet de faire avec ravissement, tant le roman qu'il a consacré à ce peintre est à la fois pénétrant et magnifiquement écrit. En scrutant le moment précis où Gauguin décida de tourner le dos à la vie qu'il menait pour se consacrer pleinement à la peinture, il met au jour la tension qui se jouait au plus intime de l'homme et nous le montreentre arrogance et désarroi, rage et détresse, dans toute son ambivalence. Il le dépouille de toute aura sulfureuse ou hagiographique pour nous le montrer simplement humain. Superbe !




Glissez, mortels
Charlotte Hellman
Philippe Rey, 2019


Si l'on en apprend assez peu sur l'art pictural lui-même de Signac, ce récit lève néanmoins le voile sur la personnalité finalement assez méconnue de cet artiste et se révèle une intéressante étude de son époque.
Il met en outre l'accent sur le contraste qu'il peut parfois exister entre une approche progressiste, voire avant-gardiste de l'art, et une existence tout ce qu'il y a de plus bourgeoise et conservatrice. Un anti-Gauguin, en somme ?







Guernica 1937
Alain Vircondelet
Flammarion, 2018

Guernica est incontestablement un tableau majeur de l'histoire de l'art. Mais il marque aussi un tournant dans l'oeuvre et dans la vie du maître espagnol. C'est à ce moment qu'a choisi de s'intéresser l'auteur, à travers le regard de Dora Maar, qui fut l'une des maîtresses du peintre.
Alain Vircondelet rend ainsi compte des conditions tant historiques qu'intimes de la création de ce tableau mythique et rend au monstre sacré sa dimension simplement humaine.
Un roman parfaitement documenté et passionnant, servi par une écriture élégante et concise.






Tentative d'évasion
Miguel Angel Hernandez
Traduit de l'espagnol par Brigitte Jensen
Le Seuil, 2015

Entrons de plain-pied dans l'art contemporain et ses formes les moins aisément accessibles : art abstrait, art conceptuel, performances... L'auteur nous aide à mieux appréhender cet univers parfois hermétique en interrogeant le statut de l’art : est-il un miroir de la société ? Ou bien a-t-il pour vocation de produire du réel ? Est-il, et doit-il être moral ? L’évolution ultime de l’art conceptuel peut-il mener à la disparition de l’œuvre, sa concrétisation devenant une formalité superfétatoire ?
A l'aide d'une intrigue haletante, en brouillant habilement les frontières entre fiction et réalité, et  se jouant avec brio des codes de la fiction romanesque, l'auteur invite le lecteur à une jubilatoire réflexion sur la création tant artistique que littéraire.




La patience du franc-tireur
Arturo Perez-Reverte
Traduit de l'espagnol par François Maspero
Le Seuil, 2014

Le street art n'est pas en reste avec ce roman d'un auteur que j'apprécie beaucoup, l'Espagnol Arturo Perez-Reverte (qui s'était fait connaître avec le très réussi Tableau du maître flamand). 
Ce n'est qu'après s'être longuement documenté que l'écrivain s'est lancé dans cette fiction nous entraînant dans le monde des graffeurs, un monde en marge de toute forme d'institution artistique, pouvant même aller jusqu'à rejeter le statut même d'artiste perçu comme perverti par les galeristes et le marché de l'art. Une immersion menée de main de maître par un conteur hors pair.





N'hésitez pas à enrichir cette sélection en commentaire avec vos suggestions de lecture!

18 commentaires:

  1. Wouahhh ! L'article qu'il me fallait ! Mille mercis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-))
      Oui, là, je dois dire qu'on est en pleine osmose !!! J'ai hâte de savoir ce que tu choisiras (dans cette liste ou pas, d'ailleurs.)

      Supprimer
  2. Belle sélection, intéressante. Merci. J'ai lu le Perez-Reverte, j'ai beaucoup aimé, j'avais lu auparavant Le peintre de batailles (très bien aussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais oui ! Je ne l'ai pas lu, celui-là ! Merci de ce rappel :-)

      Supprimer
  3. Un de mes vieux billets de "conseils de lecture" est consacré à l'art dans le roman avec plein de titres ! Je te laisse chercher... ��

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, je remets le lien de la liste que j'avais créée sur Babelio l'an dernier : Le peintre, ce héros... https://www.babelio.com/liste/6834/Le-peintre-ce-heros

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, je ne savais pas que Judith Perrignon avait écrit sur Van Gogh !

      Supprimer
    2. Mais si et franchement, son livre m'a beaucoup émue, c'est ainsi que j'ai découvert sa plume.

      Supprimer
    3. Je l'avais quant à moi découverte avec Hugo, que tu as lu je crois, et qui se trouvait dans l'une de mes précédentes sélection thématique ;-)

      Supprimer
  5. C'est génial, cette liste thématique car ça donne des idées. J'avais déjà noté le premier que j'ai vu chroniqué ces derniers temps et je note le dernier car justement, je suis en train de me pencher sur le street art...

    RépondreSupprimer
  6. Ouf quel billet intéressant. Merci.

    RépondreSupprimer
  7. Super, j'adore cette thématique (au point que j'en fais une séquence à mes 4e). Merci !

    RépondreSupprimer