jeudi 27 février 2014


Roma enigma

Gilda Piersanti

Pocket, 2013


☁ 

Si vous cherchez un bon polar, frappez à une autre porte !

Je n’irai pas par quatre chemins : je n’ai pas aimé ce livre. Enfin, pas aimé, n’exagérons rien. Je l’ai lu très facilement et sans difficulté ni réel ennui.
Mais disons que c’est le type de lecture dont il ne me restera très vite plus rien. Je n’ai pas trouvé les personnages convaincants du tout. Ni le jeune meurtrier, qui fait tout pour se faire repérer et qui n’a selon moi aucune épaisseur psychologique, ni l’inspecteur De Luca qui se fait avoir comme une bleue (en ce qui concerne les soubresauts de sa vie personnelle qui sont simplement suggérés, sans jamais être développés, on pourrait fort bien s’en passer, car ils n’apportent strictement rien au récit), ni la mère de la victime, d’une inconsistance totale. Quant au «portrait saisissant de la société italienne d’aujourd’hui» qui nous est promis en quatrième de couverture, je le cherche toujours ! Bref, pour moi, c’est un texte sans aucune profondeur.
Seule consolation : il était très court ! 
Au suivant.

2 commentaires:

  1. Je passerai donc sans regret s'il croise ma route...

    RépondreSupprimer
  2. Pas la peine de perdre son temps en effet : il y a tellement de bons livres à lire !

    RépondreSupprimer