dimanche 4 mai 2014


Ecoute-nous

Liz Coley

Presses de la Cité, 2014


Traduit de l'américain par Valérie Malfoy

☀ 


Une lecture facile et rapide, à lire comme on irait voir un polar au cinéma pour se détendre et se changer les idées. Rien de plus, rien de moins.

Efficace : voilà le mot qui me vient pour caractériser ce livre.
Je ne suis pas forcément cliente de ce genre de «page-turner», mais se laisser emporter par une intrigue haletante peut à l’occasion se révéler fort agréable. Et là, j’avoue ne m’être résolue à reposer le livre sur ma table de nuit que lorsque les lignes commençaient à tanguer devant mes yeux !

L’auteur construit son récit sur un trouble assez récemment identifié et scientifiquement défini : les TDI, troubles dissociés de l’identité. Ceux-ci offrent une belle matière à fiction, puisqu’ils se caractérisent par un phénomène de protection mentale mise en place par un individu victime d’un traumatisme si intense qu’il se crée une, voire plusieurs personnalités alternatives qui lui permettent d’évacuer et oublier totalement ce qui l’a fait souffrir, provoquant au passage d’importantes pertes de mémoire. Ici, une jeune fille de seize ans retourne à son domicile après trois ans d’absence, croyant être partie seulement quelques jours plus tôt. Elle a de surcroît d’étranges cicatrices sur les membres... 
Psychologue, médecin, inspecteur, tous participent à une enquête qui nous fera découvrir quelle terrible expérience a connu la jeune fille.

Alors certes, il y a des faiblesses dans le fil du récit (certaines révélations trop rapidement expédiées ou étrangement escamotées pour ménager le suspense) et un traitement de la psychologie des personnages assez sommaire (la jeune héroïne trop mature, le père trop absent). Mais ne boudons pas notre plaisir. Si je devais comparer ce livre à un film, je dirais qu’il s’agit d’une bonne série B, d’un bon film de genre qui ne restera peut-être pas dans les annales, mais qui permet de passer un bon moment, «sans se prendre la tête».


2 commentaires:

  1. Je le note pour un jour où j'aurais exactement envie de ce genre de lecture : ça m'arrive aussi régulièrement ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, ça fait du bien de temps en temps !

      Supprimer